La responsabilité sociétale du groupe Accor engagée en Ontario …

La « responsabilité sociétale » du groupe Accor engagée en Ontario …

… Le 27 septembre 2012, la CRTO (1) a décidé qu’Accor avait enfreint les lois du travail de l’Ontario à l’hôtel Novotel Mississauga.

Des allégations de pratiques antisyndicales similaires par les directions de deux autres établissements Accor en Ontario – le Novotel Ottawa et le Novotel North York – font l’objet d’une procédure en cours, initiée par le syndicat auprès de la CRTO.

… Les membres d’UNITE HERE( 2) ont fait des visites simultanées à l’ambassade de France à Ottawa et au consulat de France en Ontario, jeudi après-midi.

UNITE HERE a pour objectif de faire en sorte que la multinationale française « Accor » remplisse ses engagements à respecter les droits des travailleuses et travailleurs ici en Ontario.

« Partie prenante » du groupe hotelier français, ce syndicat met ainsi en oeuvre la logique de « pression conjointe des institutions et opinions publiques » pour que l’organisation multinationale adopte une « démarche RSO » (3) plus probante.

(1) Commission des relations de travail de l’Ontario
(2) le syndicat des travailleuses et travailleurs de l’accueil en Amérique du Nord
(3) Responsabilité Sociétale des Organisations

Lire aussi
http://markets.cbsnews.com/cbsnews/news/read?GUID=22782600
http://cms.iuf.org/?q=fr/node/2030
http://www.sonia-flusin.com/article-le-greenwashing-piqure-de-rappel-avant-l-ete-105891874.html
Publicités
Cet article, publié dans Terminotique RSO, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La responsabilité sociétale du groupe Accor engagée en Ontario …

  1. Ping : La responsabilité sociétale du groupe Accor engagée en Ontario … | Drr78 | Scoop.it

  2. GIR dit :

    D’après le Document de référence 2011 du Groupe Accor, le dialogue social est encouragé via le Conseil social, « instance de concertation ». Par ailleurs, le PDG du groupe et un représentant de l’UITA (1) président le « Comité européen » qui abordent, entre autres, de « sujets à caractère transnational ». Les séances plénières se déroulent dans les locaux du BIT, à Genève ! Où se situe l’incohérence ?
    (1) Union Internationale des Travailleurs de l’Alimentation (accord international signé entre l’UITA et ACCOR en 1995)

    • GIR dit :

      D’après le Document de référence 2011 du Groupe Accor, le dialogue social est encouragé via le Conseil social, « instance de concertation ».
      Par ailleurs, le PDG du groupe et un représentant de l’UITA (1) président le « Comité européen » qui abordent, entre autres, de « sujets à caractère transnational ». Les séances plénières se déroulent dans les locaux du BIT, à Genève !
      Aussi, les allégations de pratiques antisyndicales qui sont dénoncées alertent sur les incohérences entre les pratiques et le discours. On pourrait inviter les deux parties à revoir le processus du dialogue social, en pointant les écarts et en corrigeant les dérapages.

      (1) Union Internationale des Travailleurs de l’Alimentation (accord international signé entre l’UITA et ACCOR en 1995)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s